Accueil   
  Chroniques du Mont-Gargan  
 Un quartier à l'Est de Rouen - Par Dominique SAMSON 
  Précédent
  Suivant  
  
  Les commerces de Mont-Gargan  
   

"Le quartier se meurt ! Il n'y a plus de commerces ! Maintenant, tout est en grande surface ! Quand on n'a pas de voiture, comment fait-on ?" C'est ce que l'on peut entendre dans notre quartier. Je vous invite donc à faire les courses ensemble au Mont-Gargan, mais avec quelques années de moins.

Votre voiture est en panne, vous l'avez laissé au garage Vivien, rue Henry Rivière (à l'emplacement de Quille) et vous me suivez avec un vélo acheté chez Mr Bertrand, en face (au pied des jardins suspendus actuels).

Quelques courses au café-épicerie de Mr Théron, rue Annie de Pène, l'épicerie de Mme Leurasson, rue du Docteur Gallouen étant fermée, vous vous retrouvez rue du Mont-Gargan, près de l'actuelle menuiserie, dans une droguerie, car vous n'avez pas l'habitude d'aller à l'autre droguerie qui se trouve cité Léveillé.


Le seul commerce restant, la boulangeire.

Vous continuez jusqu'au boulanger, et ensuite vous hésitez entre les deux bouchers, rue du Mont-Gargan. Vous négligez le Familistère, au n°52, ancienne cidrerie, pour allez acheter votre journal chez Douvenou, près de l'école, café-épicerie-tabac, maintenant "Le Bienvenu".

Oh, vous avez oublié quelque chose ! Qu'importe, au coin de la rue de l'Enseigne Renaud et de la rue Jaddoule, Mr Robinson tient aussi une épicerie. A moins que vous ne préfériez revenir chez Mr Cœur d'Acier, épicerie à l'angle de la rue Normare et de la rue du Jardin de l'Aurore, où il y avait jadis une guinguette.

Vous redescendez rue de la Chasse porter vos chaussures chez le cordonnier qui se trouve du côté de la voie ferrée, face à l'escalier de l'école, avant de réserver une table au café-restaurant "Le Normand", au 41 route de Lyons. Votre mari est jardinier ? Il doit se trouver au rendez-vous des maraîchers, à "L'Ombrelle Verte", après le deuxième pont de chemin de fer, devant un verre.

Dimanche prochain, après avoir pris une collation champêtre à la maison Tharel, café-restaurant-alimentation, rue de Repainville, vous irez danser sous la tonnelle, chez Mr Pado, autre épicier, au 22 de la même rue, vers la rue Saint-Gilles.

Vous pourrez encore aller voir Mr Léguillon, épicier rue Louise ou l'autre épicier au 82, rue du Mont-Gargan, à l'angle de la rue Préfontaine. Demain, vous irez récupérer votre voiture. La prochaine fois, vous la porterez à la carrosserie Etancelin, rue du Fort Sainte-Catherine, car les rue non goudronnées du quartier l'ont un peu malmenée.

Vous avez bien pédalé ? Le frigo est plein ? Et bien maintenant, comptez combien il y avait de commerces de proximité dans notre cher Mont-Gargan.

© Copyright Dominique SAMSON - Octobre 1997

   
 Sommaire - www.rouen-off.com/mg